Dans Nouvelles 30/05/2013

En février dernier, une pluie de météorites s’abattait en Russie, ce qui est plutôt inusité, mais certains de ces météorites blessèrent plusieurs enseignants qui donnaient alors des cours dans une école.

Si cette situation s’était produite au Québec, l’enseignant aurait-il été couvert par la Loi sur les accidents de travail et maladie professionnelle? Cette loi, adoptée en 1979 et qui a créé la CSST, aurait-elle pu être invoquée pour un accident semblable au Québec et à ce titre, défendable par un avocat spécialisé en CSST ?

météorites CSST

Nous croyons que la réponse est affirmative, dans la mesure où la définition de la loi prévoit que l’accident du travail est : «  un évènement imprévu et soudain attribuable à toute cause, survenant à une personne par le fait où à l’occasion de son travail et qui entraîne pour elle une lésion professionnelle».

Ainsi, il serait prévisible qu’un travailleur ou une travailleuse victime d’une telle situation serait, à notre avis, couvert par la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles, si cette situation se présentait au Québec.